Rechercher

J'ai faim jour 1

Pourquoi cet engouement pour le jeûne, intermittent, mi temps, court, long, quelle idée de se priver volontairement de manger ???

En tant que naturopathe l'équilibre alimentaire me semble la base de l'harmonie que l'on entretient avec son corps. Jeûner est un stress pour l'organisme qui attend son repas, même léger. Le corps souffre de ne pas manger, l'esprit aussi qui se réjouit du repas, de la convivialité, de ces moments précieux en famille.

Jeûner pour maigrir ? Certainement une très mauvaise idée, vous reprendrez tous vos kilos, sauf à vouloir jeûner toute votre vie.

Pour se détoxifier ? Oui pourquoi pas, mais est-il nécessaire de se faire violence à ce point ? Changer son alimentation, choisir de manger sain, vivant, varié, léger, oui; Réfléchir sur son rapport à l'alimentation, à ses besoins, diminuer ses apports, oui. Jeûner, vraiment ?

L'effet jeunesse, euphorisant ? A voir.

Une introspection ? Probablement.

Très dubitative, très réticente, je me laisse convaincre par une amie, adepte, qui en parle avec intelligence, sens et enthousiasme, et je me lance. J'ai prévu un jeûne de 5 jours. Très mauvaise élève je ne fais pas de descente alimentaire; Je considère avoir une alimentation suffisamment équilibrée pour me passer d'une semaine de régime supplémentaire. Je commence donc ce matin par la fameuse purge au sulfate de magnésium. Suivant les consignes je bois 30g dilué dans un jus de citron. C'est immonde, j'ai envie de vomir. Et 3h après j'ai l'impression d'avoir chopé une gastro.... Heureusement nous sommes dimanche. Très sympa.

A 14h j'ai faim. Je suis donc prête pour un jeûne intermittent (ce fameux 16h sans manger). Ce serait plus chic que de dire que je saute le petit déjeuner et cela fait bien dans les diners. Mais bon, trop facile. On a dit 5 jours...

Alors que se passe t'il dans mon corps en ce moment ?

Au delà de 12h sans manger l'organisme va aller chercher dans les réserves. C'est la phase d'adaptation rapide au jeûne. Pour commencer il va aller chercher le glucose, qui est le carburant premier, essentiel et nécessaire, notamment pour le cerveau. La production de glucose est assurée par le foie. Dans un premier temps l'organisme va puiser dans les stocks disponibles, soit directement dans le sang. Puis, lorsque le stock diminue, l'alerte est sonnée auprès du pancréas qui va libérer une hormone (le glucagon), hormone qui va signaler au foie qu'il faut libérer dans le sang le glucose qu'il stocke (sous forme de glycogène). Cela s'appelle la Glycogénolyse. Je suis donc en train de puiser dans mes réserves hépatiques pour continuer à assurer mon activité. Ce qui est intéressant à ce stade c'est le recyclage, par les cellules, des déchets ou des structures endommagées, en molécules utilisables pour leur métabolisme. Tout ce qui est utilisable sert de combustible. En se nourrissant de lui-même le corps procède a un véritable décrassage et recyclage. Il se régénère en éliminant les structures usées. Cela s'appelle l'Autolyse. Mon corps est donc en train de se manger lui-même. Mais comme il est intelligent, il commence dans l'ordre inverse de la qualité ou de l'utilité des tissus : les premiers recyclés sont ainsi les cellules morbides, les tissus vitaux comme le coeur ou le cerveau étant préservés le plus longtemps possible.

Le corps en jeûne procède a des économies d'énergies en sabrant dans les fonctions non essentielles à sa survie. Dans un premier temps il diminue son métabolisme de base. La muqueuse digestive (paroi intérieure du tube digestif) se repose, nos cellules digestives entrent dans un repos profond; Elles sommeillent. Nous épargnons de 20 à 30% de nos énergies totales en freinant le travail mécanique et biologique de la digestion. Les muscles s'en trouvent un peu faiblards et il faut se tenir au chaud : Je suis occupée actuellement à nettoyer mon espace intérieur...

Pour tromper la faim il faut boire et s'aérer. Je suis aller faire un peu de vélo et puis je suis allée marcher. A 17h30 tout va bien. Ce qui est normal. Cette phase permet à l'organisme de ne pas être obligé de s'alimenter tout le temps. Elle déclenche une sensation de faim mais sans stress particulier. Je vais pouvoir passer cette première journée sans trop d'inconvénients.