Rechercher

Burnout signs

Il n'est pas toujours clair de reconnaitre un employé au bord de l'épuisement. Il peut être difficile de repérer les signes, surtout lorsque vous ne les connaissez pas personnellement ou que vous travaillez tous à distance.

Mais il y a toujours des signes. Même si certains peuvent être plus subtils que d'autres, il est important d'apprendre à repérer ces changements, afin de prendre des mesures pour éviter d'entrer dans la spirale infernale du Burn-out.

Voici donc quelques-uns des signes de l'épuisement professionnel à prendre en considération. Pris isolément aucun de ces symptômes n'indique un stade de burn-out, mais pris dans leur ensemble, ils forment un schéma qui peut indiquer que quelqu'un a besoin de soutien.

1) Perte de confiance

Si quelqu'un semble soudainement perdre confiance en ses capacités, cela peut être le signe d'un burn-out. Cela peut se manifester par un employé convaincu que son travail sera toujours rejeté ou qui devient plus hésitant que d'habitude. Et ce n'est pas seulement au bureau; cette perte de confiance peut également s'infiltrer dans la vie personnelle, les gens se croyant incompétents, inintéressants, détestés ou indésirables.

2) Changement dans la socialisation au travail

L'épuisement professionnel peut parfois imiter les symptômes de la dépression, amenant les gens à être léthargiques, à se sentir déconnectés. Si quelqu'un est soudainement épuisé tout le temps, qu'il refuse ses activités préférées, cela peut être un signe. L'épuisement professionnel peut également être la raison pour laquelle un employé devient brusquement cynique à propos de ses relations de travail ou de sa place perçue dans l'entreprise.

3) Changement de comportement général

Si un employé ou un collègue a soudainement une baisse drastique de son énergie - par exemple, s'il semble brutalement désintéressé de tout et sans entrain par rapport à ce qu'il est habituellement - cela pourrait être le signe d'un désengagement, marqueur de l'épuisement. Ou inversement, quelqu'un qui n'a plus de limite, qui travaille beaucoup, trop, sans s'accorder de pause. De même, un changement soudain dans les habitudes alimentaires, que ce soit en mangeant plus, ou moins, pourrait également signaler un burn-out imminent. Ainsi les personnes souffrant d'épuisement professionnel peuvent essayer de combler le manque de sérotonine en mangeant davantage de sucre ou alors de façon totalement déséquilibrée.

4) Manque de soin au travail

Un autre signe courant d'épuisement professionnel est un employé qui devient soudainement beaucoup moins prudent au travail, que ce soit en termes d'attention aux détails ou d'attitude. Par exemple, il peut y avoir une augmentation de l'absentéisme, ou une attitude imprudente de type relâchement dans le travail, désintérêt du fond et de la forme, manque de courtoisie.

5) Maladie physique

Si quelqu'un se plaint trop souvent de maux physiques, vous devez faire attention. En partie parce que l'épuisement professionnel peut provoquer des problèmes physiques réels tels que des maux de tête, des maux d'estomac, des courbatures et une sensibilité accrue à la grippe et au rhume. Mais aussi parce qu'une augmentation soudaine des jours de congé peut être symptomatique d'une personne épuisée et incapable de faire face au travail.


En conclusion il peut être difficile de déceler les signes avant-coureur du burn-out. Mais il est important de rester vigilent, aussi bien pour vous, que pour vos collègues, amis, relations... N'attendez pas d'en souffrir pour mettre en place dans votre vie, ou celle de votre entreprise, les moyens nécessaires à de meilleures conditions de travail et de vie. Donnez-vous les compétences et les ressources nécessaires pour renforcer votre résilience et améliorer votre bien-être. Ainsi, vous pourrez davantage faire face aux difficultés rencontrées.


Créer une culture de bien-être mental sera toujours un voyage. L'important est de savoir que votre entreprise, ou vous-même, êtes sur cette voie, et que vous avancez dans la bonne direction.

Prenez soin de vous